Comment lui faire accepter la fellation ?

Fellation..le dernier tabou?

La fellation reste pour certaines femmes un sujet tabou.

Et pour cause, certaines considèrent diversement l’acte comme étant sale, un acte de soumission, un manque de respect, ou bien d’autres estiment même que la femme n’en tire aucun plaisir. D’autre part, la crainte de mal faire peut parfois être à l’origine de la réticence d’une femme par rapport à la fellation. Si vous trouvez du plaisir à vous faire faire une fellation, vous devez trouver le moyen de convaincre votre conjointe de partager ce plaisir avec vous.

preliminaire

Bien comprendre votre conjointe

Avant tout, il faut savoir que la pratique de la fellation, tout comme le cunnilingus, n’est pas systématique. Chez certaines femmes, elle est encore un tabou et elles n’y trouvent pas un plaisir particulier par ailleurs.

En effet, 30 % des femmes ne la pratiqueraient pas. Bien comprendre les raisons de cette appréhension vous aidera certainement à mieux aborder la question avec elle et trouver ensemble une solution. Le blocage de votre femme face à votre demande de vous pratiquer la fellation peut venir de différents points :
– Peut-être considère-t-elle la fellation comme sale ?
– Pour elle, la fellation serait peur être un manque de respect envers sa personne ou une tentative de soumission ;
– Pour certaines femmes, la fellation les chosifie ou leur donne l’impression de passer pour « une prostituée » ;
– Le plaisir est unilatéral ;
– La peur de mal s’y prendre ;
Sans être exhaustifs, ce sont là quelques appréhensions que peut avoir votre conjointe vis-à-vis de la fellation. Pour l’aider à aller au-delà de sa réticence, il va falloir discuter avec elle et identifier son blocage. Seulement après cette étape, vous pouvez essayer d’apporter les réponses nécessaires pour arriver à lui faire accepter l’idée de vous faire une fellation.

La fellation n’est pas une pratique « sale »

La question de l’hygiène figure parmi les arguments les plus fréquents pour rejeter la fellation. Pour régler ce souci, faites preuve de propreté en vous lavant régulièrement et en prenant particulièrement soin de vos caleçons ou slips. Si vous n’êtes pas circoncis, vous devez prendre soin de toujours bien nettoyer votre prépuce en le retroussant pour découvrir le gland. Vous pouvez donc convaincre votre partenaire, en montrant une hygiène irréprochable.

Proposez-lui de poser ses conditions

Si vous tenez à votre fellation malgré les réticences de votre conjointe, vous pouvez dans un premier temps identifier ses blocages et les lever avec des arguments convaincants. Mais vous pouvez également user d’une astuce toute simple. Demandez à votre partenaire de poser ses conditions pour vous faire une fellation. Elle se sentira en confiance et si d’aventure elle n’osait pas vous dire les raisons de son appréhension face à cette pratique, vous les devineriez très vite dans les conditions qu’elle va vous poser. Ainsi, ses conditions porteront probablement sur l’hygiène de votre pénis avant l’acte, sur la longueur à introduire dans sa bouche, sur la durée pendant laquelle elle vous donnera ce plaisir, ou encore sur le fait que vous éjaculez dans sa cavité buccale ou pas. Si vous voulez votre fellation, à vous d’être conciliant pour la première fois, en vous soumettant à ses conditions, afin qu’elle se rende compte du plaisir qu’elle peut vous procurer.