Comment lui faire accepter la sodomie ?

La sodomie n’est pas l’apanage des temps modernes. Cette pratique sexuelle est très répandue dans le milieu homosexuel, mais également hétérosexuel. Elle est particulièrement appréciée des hommes à cause de l’étroitesse de l’orifice anale. Toutefois, ce sentiment n’est pas toujours partagé par les femmes, même celles qui acceptent de la pratiquer pour le plaisir de leurs partenaires. Il va donc sans dire que beaucoup de femmes sont réticentes à l’accepter. Votre partenaire est dans ce cas et vous vous demandez comment lui faire accepter la sodomie.

Lui donner envie

Il va de soi que votre partenaire ne saurait accepter la sodomie si elle n’en a pas réellement envie. La première étape pour partager ce plaisir avec elle est donc de lui en donner envie. Pour ce faire, il faut prendre le soin de discuter et aborder sans détour le sujet de la sodomie. Ces échanges vous permettront d’en savoir davantage sur ce qu’elle pense réellement de la sodomie, c’est-à-dire les blocages qu’elle a. ces blocages peuvent venir d’idées reçues telles que le manque d’hygiène de la pratique, la douleur, les risques d’incontinence, l’aspect tabou de la sodomie, etc. À partir de là, vous pouvez travailler progressivement à lever chacun de ces blocages par la discussion et les recherches sur internet par exemple. Un conseil toutefois, ne soyez pas insistant, au risque de vous retrouver face à un mur.

Initiez-la en douceur au sexe anal

La zone anale n’est pas une zone sexuelle par nature, vous en avez certainement conscience. Pour commencer, apprenez à sexualiser cette partie de son corps. Vous devez progressivement l’aider à apprendre à prendre du plaisir quand vous stimulez sa zone anale. Pour y arriver, dans un premier temps, durant vos rapports, caressez-lui délicatement le périnée et l’anus. Vous pouvez le faire avec le doit puis la langue si se laisse faire. Ensuite, progressivement introduisez un puis deux doigts dans son anus. Recommencez lors de vos prochains rapports, jusqu’à ce qu’elle ne montre plus aucune résistance à l’approche de sa zone anale.

La première vraie sodomie

À partir du moment où votre partenaire se montre de plus en plus « open », et qu’elle a aimé les expériences antérieures, vous pouvez commencer à envisager la sodomie. Certaines femmes préfèrent se faire un lavement ou une toilette avant la sodomie. Avant l’acte, comme d’habitude, vous devez l’exciter et la préparer au rapport en caressant son anus et son périnée. Utilisez du lubrifiant surtout. Il en existe de deux sortes : les lubrifiants à l’eau et ceux à la silicone. Une fois votre lubrifiant passé, vous devez y aller doucement et dans une position favorable. Beaucoup préfèrent la levrette. Souvenez-vous que le rapport doit être suffisamment plaisant pour lui donner envie de recommencer. Vous ne devez donc par forcer l’entrée, pas plus que vous ne devez essayer de la pénétrer jusqu’à la garde.
Enfin, le plus important, vous devez garder à l’esprit que si à un moment ou à un autre vous la forcez, vous risquez de tout perdre. Et après la première expérience, prenez le temps de parler et échanger sur ce qu’elle a ressenti et ce qu’elle voudrait améliorer.

 

Au passage… Vous pourrez trouver un autre article de qualité sur le sujet chez nos potes de CDUF! Ils ont en effet eux aussi des expert(e!)s en sexualité qui traitent de nombreux sujets portant sur les sports de couettes! 😉 On a donc notamment cet article bien sympa sur la sodomie rédigé par Ruby : http://commentdraguerunefille.info/sodomie-bien-pratiquer/. Des conseils culs comment on voudrait en voir plus souvent ! 🙂

etre-un-bon-coupPrès de 200 conseils issu d’une longue expérience, ce livre vous révèle tout ce que vous auriez dût savoir depuis longtemps pour être le meilleur coup de sa vie ! C’est par ici que ça se passe.